Déplacer les frontières du travail

Publié le 25 avril par Equipe GIS IdG

L’AAC de la revue Tracés intitulé "Déplacer les frontières du travail" est prolongé jusqu’au 10 juin 2016.

Cet appel fait une large place aux questions du travail domestique, travail parental ou travail de l’intime qui peuvent intéresser des personnes inscrites sur cette liste.

Ce numéro s’interroge sur la récente extension de la catégorie de « travail » qui sert à désigner de plus en plus d’activités humaines jusqu’alors communément comprises par le prisme de la générosité, du partage, de la solidarité, du don, du plaisir, de la création ou de l’engagement. Il ne s’agit pas d’envisager ces activités frontières à partir d’un modèle central – le travail stable et salarié -, mais bien d’interroger ce centre à partir d’activités périphériques ou en voie de reconnaissance.

Il s’agit donc de reposer la question de la définition du travail par la marge, d’apprécier les luttes des qualifications qui viennent régulièrement renégocier ses frontières et enfin d’interroger la possibilité pour les activités humaines d’échapper au travail.

voir l’AAC : https://traces.hypotheses.org/1669