Appel d’offres 2016 Legs Lelong en anthropologie sociale

date limite : 15 novembre 2016

Publié le 4 octobre par Equipe GIS IdG

Appel d’offres 2016

Legs Lelong en anthropologie sociale

date limite : 15 novembre 2016

Organisateur :

L’Institut des Sciences Humaines et Sociales du Centre National de la Recherche Scientifique.


Objectif :

Les aides du Legs Lelong en anthropologie sociale sont destinées à financer des « recherches anthropologiques sur les cultures d’Amazonie péruvienne et des régions adjacentes ». Pour l’année 2016, l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS lance un appel d’offres dans les 4 catégories suivantes :

  • catégorie 1- financement d’un poste CDD sur ressources propres pour un an maximum, niveau fin de thèse ou post doc.
  • catégorie 2- financement de frais de mission sur le terrain.
  • catégorie 3- financement de séjour de jeunes doctorants ou post-docs étrangers dans un laboratoire français.
  • catégorie 4- financement de séjour de chercheurs étrangers dans un laboratoire français.

Modalités de dépôt des dossiers

Les projets soumis devront indiquer clairement la ou les catégories choisies et comporter les éléments suivants :

Catégorie 1- financement d’un poste CDD sur ressources propres pour un an maximum, niveau fin de thèse ou post doc.
- un curriculum vitae avec vos coordonnées complètes (adresse postale, e-mail, téléphone).
- une lettre de motivation.
- un projet scientifique de 5 à 10 pages maximum avec un résumé d’une page.
- et tous les éléments qui vous semblent indispensables à la sélection de votre projet.

Catégories 2- financement de frais de mission sur le terrain.
- un curriculum vitae avec vos coordonnées complètes (adresse postale, e-mail, téléphone).
- une lettre de motivation.
- un projet scientifique de 5 pages maximum.
- un budget détaillé des frais de déplacement et séjour.
- et tous les éléments qui vous semblent indispensables à la sélection de votre projet.

Catégories 3- et 4- financement de séjour de jeunes doctorants ou post-docs étrangers dans un laboratoire français et financement de séjour de chercheurs étrangers dans un laboratoire français.

- un curriculum vitae avec vos coordonnées complètes (adresse postale, e-mail, téléphone).
- une lettre de motivation.
- un projet scientifique de 5 pages maximum.
- et tous les éléments qui vous semblent indispensables à la sélection de votre projet.

Il est demandé aux candidats de regrouper en un seul fichier (au format PDF) les différents documents du dossier de candidature.

Le fichier devra être nommé sur le modèle suivant : « Bourse Lelong 2015_NOM du candidat »

Le dossier complet devra être envoyé impérativement au plus tard le 15 novembre 2016.

- 1) par voie électronique, à l’adresse suivante : marie-marthe.marguerite@cnrs-dir.fr
(indiquer en objet « Bourse Lelong 2016_NOM du candidat »)

- 2) par courrier postal à
Mme Marie-Marthe MARGUERITE
CNRS - Institut des Sciences Humaines et Sociales
« Bourse Bernard Lelong »
3, rue Michel Ange
75794 PARIS Cedex 16

Un e-mail confirmant la réception du dossier sera adressé au candidat.

Le Conseil scientifique examinera les projets soumis et transmettra au directeur du département les candidatures retenues. Le directeur du département arrêtera la liste des bénéficiaires, qui recevront leur notification de crédits dans les trois mois qui suivent la diffusion des noms des lauréats. La liste des projets sélectionnés sera affichée sur le site de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS autour du 31 décembre 2016.

A l’issue de la période d’aide, les bénéficiaires du Legs Lelong devront remettre un rapport de recherche à l’Institut des Sciences Humaines et Sociales « Bourses Lelong - rapport », adressé à marie-marthe.marguerite@cnrs-dir.fr

Le legs Bernard Lelong et son Conseil scientifique

Bernard Lelong

Bernard Lelong travaillait en Amérique Latine pour une compagnie aérienne. Autodidacte en anthropologie, il orienta ses recherches vers les Lamista, société indigène du piémont oriental péruvien. Il se passionna pour leur histoire et leur culture, tout particulièrement pour leurs conceptions de la maladie et leurs connaissances des plantes médicinales. C’est alors qu’il constitua un important fichier d’ethnobotanique. Il a publié plusieurs articles dans Les Temps modernes et deux ouvrages, l’un en collaboration avec Jean-Luc Lancrey-Javal, Cordillère magique (préface de Marcel Griaule, paru chez Amiot Dumont en 1955) ; l’autre publié sous son nom, La Rivière du Maïs (paru chez J.-C. Lattès en 1974), où il relate son voyage à la recherche d’une d’expédition perdue en Amazonie péruvienne. De retour en France, il fit l’acquisition d’un grand domaine en Sologne.

Vivant désormais de la bonne gestion de son domaine, il organisa plusieurs expéditions scientifiques en Amazonie. Il eut l’idée de proposer ce lieu pour que les chercheurs « travaillent dans le calme », et institua le CNRS comme son légataire universel. C’est ainsi qu’à son décès en 1980, les premiers financements Lelong ont démarré. Depuis, le domaine a été vendu et l’argent investi. Par ce legs universel au CNRS, Bernard Lelong désirait encourager les recherches anthropologiques en Amazonie péruvienne conduites par des anthropologues spécialisés.

C’est dans le respect de cette volonté que l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS offre chaque année bourses et aides à la réalisation de ces projets.


Conseil scientifique :

Le Directeur de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS a nommé un Conseil scientifique présidé par le(la) Président(e) de la section 38 du Comité national de la Recherche scientifique (ou son représentant).

Composition du Conseil scientifique

  • Le Directeur scientifique adjoint de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS assurant le suivi du Conseil, ou son représentant.
  • Le(la) Président(e) de la section 38 du Comité national de la Recherche scientifique du CNRS assurant la présidence de la séance, ou son représentant.
  • Le Directeur de l’Institut Français d’Etudes Andines à Lima (USR3337-UMIFRE 17 CNRS-MAEE), ou son représentant.
  • Andrea-Luz Gutierrez Choquevilca, maître de conférences à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, Laboratoire d’Anthropologie Sociale (UMR 7130)
  • Jean-Pierre Chaumeil, directeur de recherche émérite au CNRS, Centre EREA du Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie comparative (UMR7186) ; secrétaire du Conseil.
  • Pierre Déléage, chargé de recherche au CNRS, Laboratoire d’Anthropologie Sociale (UMR 7130).
  • Philippe Erikson, professeur à l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense, Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative (UMR 7186).
  • Alexandre Surrallés, directeur de recherche au CNRS, Laboratoire d’Anthropologie Sociale (UMR 7130).