Secteurs d’activités et professions des gays et des lesbiennes en couple : des positions moins genrées

Publié le 30 mai par Institut du genre

Basée sur les résultats de l’enquête Famille et logements de 2011 - une source unique par le niveau de détail qu’elle procure sur certaines caractéristiques sociales, la taille de son échantillon et le fait qu’elle permette de distinguer les couples homo et hétérosexuels, l’étude fait, en effet, ressortir que « les personnes en couple de même sexe occupent des situations professionnelles moins genrées que les personnes en couple de sexe différent. Elle apporte une meilleure connaissance statistique des populations gaies et lesbiennes, de manière partielle toutefois, car l’homosexualité n’est abordée que sous l’angle des personnes en couple, que celui-ci soit cohabitant ou non ».

Wilfried Rault, « Secteurs d’activités et professions des gays et des lesbiennes en couple : des positions moins genrées », Population, vol. 72, 2017/3, p. 399-434.

Accès gratuit sur en ligne