Révoltes sexuelles après #MeToo

Publié le 11 septembre par Institut du genre

Mouvements, n°99, 2019/3, Paris, La Découverte, numéro coordonné par Catherine Achin, Viviane Albenga, Armelle Andro, Pauline Delage, Samira Ouardi, Juliette Rennes et Sylvia Zappi.

Nous avons voulu, avec ce numéro, explorer les multiples dimensions de ces soulèvements contemporains pour mieux penser les perspectives politiques qui s’offrent aujourd’hui au féminisme après #MeToo. Qu’elles soient furieuses ou joyeuses, inventives ou simplement efficaces, non-mixtes ou pas, à l’échelle d’un groupe de parole, de productions d’expertises ou d’une énorme manifestation, de multiples révoltes sexuelles sont en cours. Qu’il s’agisse de dénoncer les violences sexistes, de partager les outils de la révolte ou d’inventer de nouvelles sexualités plus égalitaires et respectueuses (ou de faire tout cela tout à la fois), ce numéro veut contribuer à les rendre visibles, parce que le backlash est bien là, mais que le frontlash est aussi tout à fait vivant.

En librairie et en ligne sur Cairn