Prostitutions urbaines du XIVe au XXIe siècles

Publié le 20 septembre par Heta Rundgren

Lire la revue sur cairn.info.

L’histoire de la prostitution est encore trop souvent réduite à la seule boutade du « plus vieux métier du monde ». Perçue comme un phénomène linéaire et anhistorique, son existence est soit remise totalement en cause soit considérée comme naturelle. En promouvant une approche diachronique et spatiale du phénomène prostitutionnel, ce numéro entend au contraire faire de l’histoire des lieux de prostitution, une démarche féconde pour l’analyse des pratiques sexuelles et ce qu’elles révèlent du genre de l’organisation sociale.

Sommaire :

Lola Gonzalez-Quijano, Agathe Roby, Pour une approche spatiale de la prostitution

Agathe Roby, De la Grande Abbaye au Château Vert. L’installation d’un nouveau bordel municipal à Toulouse au XVIe siècle

Anne Giraudeau, De la rue à la chambre. Une approche spatiale de la prostitution à Grenoble au XVIIIe siècle

Lola Gonzalez-Quijano, Le système réglementariste dans les communes annexées. Le cas de Grenelle (1842-1914)

Isabelle Tracol-Huynh, Entre ombre et lumière. Lieux et espaces prostitutionnels à Hanoi pendant la colonisation (1885-1914)

Lucian Daramus, De l’intérieur chic à la grotte populaire Espaces prostitutionnels et ordre moral à Bucarest dans l’Entre-deux-Guerres