Parution : Exploitation 2.0, numéro 13 de la revue POLI

Publié le 20 mars par Heta Rundgren

Sous la direction de Christophe Magis, Nelly Quemener et Florian Vörös


Mars 2017
122 pages
18 x 24 cm
12 €

BONUS : Téléchargez l’article de Kylie Jarrett, Le travail immatériel dans l’usine sociale : une critique féministe.

Jouer à un jeu vidéo en ligne, contribuer à un projet artistique collaboratif ou animer une communauté féministe sur un site de sociabilité sont, à première vue, des activités qui relèvent du loisir, de la passion et du bénévolat. Conduire une voiture, cuisiner des plats ou traiter des données pour des clients rencontrés via internet sont, à première vue toujours, des activités professionnelles indépendantes. Ces pratiques se déploient pourtant de plus en plus sur des plateformes capitalistes qui transforment l’activité des internautes en valeur économique, incitent à la productivité, imposent un encadrement contractuel à la défaveur des usager·es et n’offrent souvent au mieux qu’une rémunération précaire. Peut-on alors parler d’une nouvelle forme d’exploitation, qui serait spécifique au web collaboratif ?

Ce treizième numéro de la revue POLI examine des mécanismes de subordination et d’appropriation du travail dans un contexte de généralisation de l’usage des technologies numériques et d’approfondissement conjoint des dimensions marchandes et participatives d’internet. À travers des élaborations théoriques, des études de cas et des interventions visuelles, les contributions réunies dans ce numéro interrogent à la fois la spécificité et l’historicité des modèles économiques et des expériences de travail liées au web 2.0.

Sommaire

Une nouvelle exploitation ?
Christophe Magis, Nelly Quemener, Florian Vörös

Le travail immatériel dans l’usine sociale : une critique féministe
Kylie Jarrett

Le digital labour : l’hybridation des marxismes et ses fragilités théoriques
Sébastien Broca

Personal Kanban : Nuancier
Mathilde Chénin

De la firme à la plateforme : penser le digital labour
Entretien avec Antonio A. Casilli
Florian Vörös

Personal Kanban : Workflow
Mathilde Chénin

Le travail sur les serveurs illégaux de jeux en ligne
Bruno Vétel

Repenser l’exploitation depuis les théories féministes de la reproduction sociale
Morgane Merteuil

Crowdsourcing ? Crowdfunding ? Les assauts des plateformes collaboratives contre le travail
Jacob Matthews

[x] hours before deadline
Goiffon et Beauté

Le travail de modération des propos sexistes et racistes en ligne : le (nouveau) fardeau des femmes racisées
Lisa Nakamura

Ouvrage publié avec le concours du
Centre National du Livre et de la Région Ile-de-France