Michelle Perrot : l’histoire ouverte

Publié le 2 octobre par Heta Rundgren

Un numéro de la Revue Critique (n° 843-844), conçu et dirigé par Pierre Birnbaum, Laurent Jeanpierre et Philippe Roger.

Spécialiste mondialement reconnue de l’histoire ouvrière mais aussi de l’histoire des femmes, Michelle Perrot a puissamment contribué à remodeler ces domaines d’étude. Ses analyses des grèves, mais aussi du rôle des femmes dans la cité, continuent d’orienter nombre de recherches ; de même ses travaux sur la prison et sur les mécanismes d’enfermement, menés en étroite liaison avec ceux de Michel Foucault. Elle a également contribué à réhabiliter l’analyse de la vie privée, de l’intime. De sa thèse, qui fit date, Les Ouvriers en grève, à Histoire de chambres, cette énergique historienne des conflits, sociaux et « genrés », s’est aussi affirmée comme une subtile analyste des tyrannies de l’intimité comme de ses frêles bonheurs.

Ont contribué à ce numéro, conçu et dirigé par Pierre Birnbaum, Laurent Jeanpierre et Philippe Roger :

Philippe ARTIERES
Christine BARD
Pierre BIRNBAUM
André BURGUIERE
Yves COHEN
François DOSSE
Arlette FARGE
Dominique KALIFA
Judith LYON-CAEN
Denise OGILVIE
Joan SCOTT
Xavier VIGNA

Texte inédit de Michelle PERROT

Entretien avec Michelle Perrot, réalisé par P. Birnbaum, L. Jeanpierre et Ph. Roger

Aller vers le site de l’éditeur de la revue.