L’école à l’épreuve de la "théorie du genre"

Publié le 5 mars par Institut du genre

« L’école à l’épreuve de la théorie du genre », Cahiers du genre, n°65, Paris, l’Harmattan, 2018/2, dossier coordonné par Fanny Gallot et Gaël Pasquier.

Étudier la manière dont l’école a été prise à parti, analyser les effets des polémiques portant sur les ABCD de l’égalité dans le champ scolaire en particulier, tel est l’objectif de ce numéro des Cahiers du genre. Pour ce faire, il varie les niveaux d’échelles — du niveau académique à l’étude de cas d’une école, en passant par les pratiques enseignantes de plusieurs écoles —, les territoires et les approches : la sociologie et les sciences de l’éducation sont au cœur de ce dossier, mais les sciences de l’information et de la communication sont également mobilisées. Ainsi, dans un aller-retour permanent entre les discours sur l’école, les pratiques des acteurs et des actrices de l’Éducation nationale, ce numéro fait surgir trois points essentiels qui s’articulent entre eux. Tout d’abord, il permet de rendre compte du rôle essentiel joué par les vidéos postées sur Internet et les réseaux sociaux dans les mobilisations destinées à jeter le discrédit sur les ABCD de l’égalité. Ensuite, il montre comment les différents acteurs et actrices de l’Éducation nationale ont réagi aux polémiques et surtout comment les frilosités semblent avoir en certaines circonstances été bien plus importantes au sommet de l’institution qu’à la base, sans qu’il faille pour autant généraliser et surestimer l’implication des enseignant·e·s dans la promotion de l’égalité des sexes à l’école. Enfin, s’engouffrant dans la brèche de la polémique, c’est du décrochage entre certaines familles et l’école publique qu’il est finalement question.

En librairie et en ligne sur Cairn.

Présentation du volume le mardi 19 mars 2019, au Lieu-dit (Paris, 6 rue Sorbier) à 18h, en présence de Virginie Julliard, Fatima Khémilat, Joëlle Magar-Braeuner, Gaël Pasquier et Fanny Gallot.