Habits de travail

Publié le 26 avril par Institut du genre

Habits de travail, Travail, genre et sociétés, n°41, avril 2019, La Découverte, dossier coordonné par Lise Bernard, Clotilde Lemarchant et Juliette Rennes.

également en ligne sur Cairn.

En privilégiant une approche sociologique et une perspective de genre, on s’intéresse ici plus spécifiquement au vêtement porté au travail, qu’il s’agisse ou non d’un uniforme réglementaire. Les fonctions et les significations variées de l’uniforme professionnel – le confort, la protection, l’autorité, le grade, le prestige, l’appartenance à un collectif professionnel –, peuvent se retrouver, de façon moins explicite, dans les usages de vêtements de travail non imposés. Observer les habits des travailleuses et des travailleurs en activité et la façon dont ils sont portés permet d’enquêter sur les normes qui traversent les groupes professionnels et la manière dont ces normes sont mises en œuvre ou éventuellement subverties ou transgressées.