Femmes et pouvoir érotique

Publié le 10 septembre par Institut du genre

Recherches féministes (Université Laval, Québec), vol. 32/1, 2019, dossier coordonné par Julie Lavigne et Chiara Piazzesi.

Table des matières

Présentation
Julie Lavigne et Chiara Piazzesi : Femmes et pouvoir érotique

Articles
Audrey Laurin : Le capital érotique et les plaisirs de la chair : le cas des nus monumentaux de Jenny Saville

Isabelle Boisclair : L’agentivité sex/tex/tuelle de la travailleuse du sexe à travers le prisme de l’écriture au Je

Milaine Alarie : « Je ne suis pas une cougar ! » Quand l’âgisme et le sexisme compliquent l’expression du désir sexuel féminin

Adèle Levayer : Le capital érotique selon Catherine Hakim : quelle portée sociologique ? Une mise à l’épreuve au regard d’une analyse intersectionnelle des sites de rencontres

Vanessa Blais-Tremblay : Gorgeous Girlies in Glittering Gyrations ! Capital érotique et danse jazz dans l’entre-deux-guerres québécois

Anne Martine Parent : « One Man’s Trash is another Man’s Treasure » : remise en question du capital érotique féminin dans la série Girls

Fatia Terfous, Ludovic Falaix et Jean Corneloup : Marketing en ligne du surf et pouvoir érotique : le cas Roxy

Site de la revue