Les voyageuses dans l’océan Indien (XIXe-1ère moitié du XXe s.). Identités et altérités

Publié le 11 février par Institut du genre

Sous la direction d’Évelyne Combeau-Mari.

Existe-t-il une appréhension féminine de l’ocean Indien dont témoigneraient les voyageuses par l’écriture ou la photographie ? L’ambition de ce livre est d’analyser ce qu’elles disent de l’océan, de ces rivages et de la mer. Il s’agit également d’identifier leurs perceptions des populations, de comprendre les regards portés sur les organisations sociales et politiques. L’étude permet à la fois de mieux connaître certaines grandes exploratrices telles qu’Ida Pfeiffer, Isabella Bird ou Titaÿna, mais aussi d’aller à la rencontre de personnalités restées dans l’ombre comme Lady Broome, Simone Téry ou encore Édith de Bonneuil.

Presses universitaires de Rennes, 2019
Collection « Histoire », 276 p.

Présentation sur le site de l’éditeur