Bien avant la sexualité. L’expérience érotique en Grèce ancienne

Publié le 26 avril par Institut du genre

Sous la direction de David Halperin, John Winckler et Froma Zeitlin.

Ouvrage traduit de l’anglais sous la direction de Sandra Boehringer, avec Adeline
Adam, Marie Augier, Sophie Bigot, Antoine Chabod, Isabelle Châtelet, Claire Jaqmin,
Michèle Haller, Christine Hue-Arcé, Dominic Moreau, Nadine Picard, Pierre Zahnd.
Epel, avril 2019, 768 p. Publié avec le soutien de l’Institut Émilie du Châtelet.

En anthropologues du passé, les hellénistes de cet ouvrage explorent des domaines variés de la vie des femmes et des hommes grecs et tentent d’appréhender ce que pouvait être l’expérience érotique dans une société d’« avant la sexualité ».
Rêver de sexe et prévoir l’avenir, soigner les corps, célébrer les divinités, observer les visages, parler à l’assemblée, rire ensemble au banquet ou découvrir les effets brûlants du désir ; on est invité ici à la découverte d’une terre étrangère, avec les mots et les concepts d’une Grèce bien différente de celle que l’on croit connaître.

Présentation sur le site de l’éditeur

PDF - 150.4 ko
Table des matières