Qui a peur de la théorie queer ?

Publié le 28 février par Institut du Genre

Ouvrage de Bruno Perreau, aux Presses de Sciences Po, mars 2018. Deux rencontres avec l’auteur, le 14 mars (à l’ENS Paris-Saclay à Cachan) et le 15 mars 2018 (à la librairie Violette et co, Paris 11e).

Après l’ouverture du mariage aux couples homosexuels en France, les mouvements réactionnaires ont orchestré une vaste campagne contre la "théorie du genre" , dangereuse propagande venue tout droit des campus américains. Bruno Perreau démontre que cette campagne s’attaque en réalité à la théorie queer, précisément parce que celle-ci est largement inspirée de penseurs français tels que Foucault, Beauvoir et Derrida.

Il propose une enquête sur les liens entre identité, communauté et nation en France : si la théorie queer dérange autant, c’est parce qu’elle soutient l’idée que le sentiment d’appartenance ne naît pas d’un socle de valeurs et de références communes mais, au contraire, de la capacité à en contester le bien-fondé. Qui a peur de la théorie queer ? présente les nombreuses facettes de la réponse à la théorie queer en France, de la Manif pour tous au militantisme lesbien, gay, bi et trans, en passant par les séminaires de recherche, l’émergence de nouveaux médias, les politiques de traduction ou encore les débats autour du nationalisme et de l’intersectionnalité.
Contre l’idée de "tyrannie des minorités" , Bruno Perreau propose une théorie critique de la représentation, plus attentive et plus hospitalière.

Bruno Perreau est professeur en French Studies au Massachusetts Institute of Technology, où il est titulaire de la chaire Cynthia L. Reed. Il est également chercheur affilié au Center for European Studies de Harvard.

Le 14 mars 2018 à 16h30
le professeur Bruno Perreau interviendra dans une conférence organisée par l’IDHE.S à l’ENS Paris-Saclay à l’occasion de la sortie de son dernier livre en français "Qui a peur de la théorie queer ?", paru aux Presses de Sciences-Po.

"De Paris au MIT. Plaidoyer pour une démocratie minoritaire"

En France, les récentes manifestations contre « le mariage pour tous » et l’adoption homoparentale se sont déroulées sur fond de critiques virulentes de la « théorie du genre ». Ses détracteurs l’ont présentée comme une idéologie du « complot » contre le système familial et scolaire français traditionnel, issue de la théorie américaine queer. A partir de ses travaux menés en France et aux Etats-Unis, Bruno Perreau examine ces protestations parallèlement à la présence effective de la théorie queer en France. Il met ainsi en évidence et critique la construction des fantasmes autour des identités des individus des deux côtés de l’Atlantique. Il analyse la peur de la « contagion queer » dans le contexte politique et social français actuel. Il démontre notamment que pour l’individu, le sentiment d’appartenance n’est pas acquis : il repose sur un réexamen critique permanent de sa relation à de multiples communautés.

Informations pratiques
14 mars 2018, 16h30-18h30h
Salle Renaudeau
Bat Laplace
ENS Paris-Saclay (61 Avenue du Président Wilson, 94230 Cachan)

Le jeudi 15 mars à 19h
Bruno Perreau sera à la librairie Violette and Co pour une présentation de son livre

Librairie Violette and Co
102 rue de Charonne, 75011 Paris
01 43 72 16 07 - www.violetteandco.com
du mardi au samedi de 11h à 20h30
dimanche de 14h à 19h