Le monde privé des femmes. Genre et habitat dans la société française

Publié le 6 novembre par Institut du genre

Le monde privé des femmes. Genre et habitat dans la société française, sous la direction de Anne Lambert, Pascale Dietrich-Ragon, Catherine Bonvalet.
Paris, Ined Éditions, 2018, Collection « Questions de populations », n° 3, 2018, 288 p.

La généralisation du travail salarié des femmes a-t-elle modifié le rapport à l’habitat et les stratégies d’achat, de location ou sous-location du logement ? Le lien entre les femmes et l’habitat évolue-t-il avec le développement des formes contemporaines de domesticité et d’emplois à domicile ? La maison est-elle encore principalement un lieu de domination masculine ?

Dépassant une vision réifiée des rapports de pouvoir dans la sphère privée, cet ouvrage montre que le logement peut, dans certaines conditions, constituer un lieu d’affirmation de soi pour les femmes, par exemple au sein de populations défavorisées, mais confirme aussi combien cet équilibre demeure fragile.

À travers les différentes contributions qui analysent la sphère du logement comme lieu de vie, et plus largement l’habitat comme environnement social, les auteurs insistent sur l’intérêt de le désenclaver en le reliant avec la sphère professionnelle. Considérant le logement dans ses dimensions matérielle, symbolique, économique et juridique, cet état des lieux propose de nouvelles perspectives de recherche.

Présentation et table des matières