Scripts et sexualité : De la théorie à la pratique et retour

Publié le 26 avril par Heta Rundgren

Entre les stéréotypes sociaux auxquels nous sommes tous exposés, dont la pornographie mainstream ou les insultes sexistes sont le reflet, et les discours « savants » sur la sexualité, comment produire un autre type de discours, de savoirs sexuels et peut-être de pratiques ? Ce livre montre que même dans ce champ « intime » qu’est la sexualité, il est possible d’appliquer les méthodes d’éducation populaire et de recherche-action. Cela se marque par une articulation précise entre les acteurs des pratiques sexuelles dévoilées ici, et les auteurs des savoirs issus de ces pratiques : les acteurs ne sont pas de simples « témoins », objectivés ensuite dans la « volonté de savoir » des savants. Ici, cette division académique entre faire et dire, entre pratique et théorie, entre acteurs et auteurs, est dissoute. Et cette dissolution produit une déconstruction des normes, avec l’expression de nouvelles représentations « performatives », dans le cadre d’une « Université Populaire ». Il ne s’agit plus d’interpréter mais aussi de transformer la sexualité en la nommant : nommer nos sexualités sans les normer, c’est leur donner une autre renommée. C’est une des raisons pour lesquelles les éditions QuestionDeGenre/GKC, qui publient depuis plus de trente ans des textes inédits ou oubliés de littérature sexuelle non normative, et Colères du présent se sont alliées pour publier et diffuser cette démarche à la fois « universitaire » et « populaire ».