Où sont les femmes ? La féminisation à l’Université de Liège

Publié le 11 octobre par Heta Rundgren

Ouvrage dirigé par Juliette Dor, Claire Gavray, Marie-Élisabeth Henneau et Martine Jaminon, Presses Universitaires de Liège, Collection Patrimoine, septembre 2017.

En 1881, une femme s’assied pour la première fois sur les bancs de l’université de Liège, non sans susciter de violents débats entre défenseurs et opposants à la cause.

En 2017, l’université compte une majorité d’étudiantes et de plus en plus de diplômées y occupent des postes importants comme dans les autres sphères professionnelles, économiques, sociales ou politiques.

Que de chemin parcouru !

Et pourtant, que de résistances subsistent, résistances à l’exaucement d’une réelle mixité verticale et horizontale, résistances à la compréhension des enjeux sous-jacents...

Cet ouvrage est l’histoire de ce chemin ardu et de celles qui l’ont parcouru...

Depuis la création du FER ULg, en 2001, les compétences interdisciplinaires des quatre éditrices leur ont permis de mener à bien plusieurs projets. Cet ouvrage en prolonge d’autres qui avaient notamment été ébauchés lors d’une exposition en 2009.

Rencontre
L’ouvrage sera présenté le 20 novembre lors d’une table ronde qui réunira Catherine Marry, Valérie Piette, Nadine Plateau et les 4 co-éditrices (modératrice Julie Louis), en présence de la plupart des auteures d’articles
- Salle Berthe Bovy, Espace Opéra de l’Université de Liège
- Accueil à partir de 18h30. La table ronde et les débats seront suivis d’une petite réception.

Autrices :

Juliette Dor (angliciste) travaille sur l’accès des filles à l’éducation, les premières voix de femmes et premières écrivaines, les héroïnes mythiques et les utopies d’émancipation.

Claire Gavray (sociologue) a intégré depuis des années le concept de genre dans ses enseignements et ses travaux de recherche sur les représentations et comportements, la dualisation de l’emploi et les trajectoires de vie.

Marie-Élisabeth Henneau (historienne), responsable des archives historiques de l’université de Liège, consacre ses recherches à la situation des femmes dans les Églises chrétiennes.

Martine Jaminon (physicienne), administratrice déléguée de l’Embarcadère du Savoir, s’attache à valoriser le travail des femmes dans les domaines scientifiques et techniques.

Téléchargez la table des matières :

PDF - 47.5 ko

Voir le site de l’éditeur.