Femmes surveillantes - hommes détenus

Publié le 16 janvier par Institut du Genre

Ouvrage d’Anne-Christine Le Gendre, L’Harmattan, mai 2017.

Dans les prisons pour hommes en France, la mixité chez les surveillants pénitentiaires, amorcée en 1983, se poursuit de façon plus soutenue depuis une quinzaine d’années. Pour autant, la présence de surveillantes en détention pour hommes se heurte encore à bien des obstacles. Cette féminisation d’un métier fortement marqué par la culture virile permet, entre autres, d’étudier le milieu carcéral dans ses fonctions symboliques et genrées. Dans cette contribution très documentée, qui couvre une période de plus de dix ans, l’auteure croise plusieurs disciplines.

Voir l’ouvrage sur le site de l’Harmattan.