Adolescences lesbiennes. De l’invisibilité à la reconnaissance

Publié le 16 janvier par Heta Rundgren

Ouvrage de Cristelle Lebreton, Préface de Line Chamberland, éditions du remue-ménage, 2017.

Tant de luttes ont été menées pour que les lesbiennes sortent de l’ombre. Pourtant, les adolescentes qui prennent conscience aujourd’hui de leur homosexualité refont le même chemin tortueux, de l’invisibilité à l’affirmation. Et le récit de ces expériences demeure rare, étouffé, voire phagocyté par le tapage continu du discours hétérosexiste.

Ce livre rassemble et analyse les témoignages sans fard d’une vingtaine de jeunes femmes qui ont accepté de dévoiler pour nous ces parcours intimes. Quand prend-on conscience de son orientation sexuelle ? Que faire des désirs homosexuels naissants ? Comment agissent les représentations culturelles de l’hétérosexualité ? Et qu’est-ce qui fait que l’on s’identifie, au final, comme lesbienne ?

Toutes se souviennent de l’homophobie latente à l’école, des relations hétérosexuelles malheureuses, du sentiment d’être normales ou déviantes, des réactions de leur famille, de leur propre déni. Et du silence aussi, qu’elles ont brisé pour cet essai, qui veut aider d’autres jeunes femmes à surmonter la détresse et les blessures.

Autrice :
Christelle Lebreton est sociologue, chargée de cours à l’École de travail social et à la Faculté des sciences humaines de l’UQAM. Née à Nantes en 1972, elle vit à Montréal depuis 17 ans.

Pour plus d’informations et pour feuilleter l’ouvrage sur le site de l’éditeur.