Le Corps dans le roman des écrivaines syriennes contemporaines

Publié le 3 janvier par Institut du Genre

Ouvrage de Martina Censi, publié chez Brill, 2016.

Le Corps dans le roman des écrivaines syriennes contemporaines, de Martina Censi, explore les représentations du corps dans un corpus de romans en arabe publiés (entre 2004 et 2011) par six écrivaines syriennes. L’auteure conjugue l’analyse du texte littéraire avec la critique féministe et les études de genre. Par cette approche interdisciplinaire, Censi démontre que l’attention réservée par ces écrivaines aux représentations du corps féminin et masculin témoigne de leurs engagements dans la lutte pour l’émancipation des femmes, mais aussi, et surtout, dans celle pour l’affirmation de l’individu dans la société syrienne contemporaine. Les corps des personnages, marqués par leur différence unique, sont le lieu symbolique de la négociation entre les instances individuelles et collectives.

Martina Censi est docteure en langue et littérature arabes (2013), INALCO Paris et Université Ca’ Foscari de Venise. Elle enseigne l’arabe en Italie et en Belgique. Elle a publié en anglais, français et italien sur la littérature arabe contemporaine.

Voir l’ouvrage sur le site de l’éditeur :
http://www.brill.com/products/book/le-corps-dans-le-roman-des-ecrivaines-syriennes-contemporaines