Anthropologie globale du présent, de Monique Selim

Publié le 30 avril par Institut du genre

Comment être anthropologue aujourd’hui dans un contexte de naturalisation de la communication numérique, de la globalisation capitaliste, du marché ? Ce sont tout d’abord des réponses épistémologiques qu’apporte cet ouvrage en interrogeant les nouvelles normes idéologiques. Quel sens donner à la centralité actuelle de la question sexuelle dans son articulation à la question sociale, aux failles du politique et à celles du sujet hyperconnecté qui trouent le présent ? Les pistes interprétatives offertes s’inscrivent dans un déchiffrage à vif des configurations singulières de nos univers quotidiens désormais partagés.

Présentation sur le site de l’éditeur