Actes sexistes durant le suivi gynécologique et obstétrical

Publié le 3 juillet par Institut du genre

Actes sexistes durant le suivi gynécologique et obstétrical. Des remarques sexistes aux violences, la nécessité de reconnaître, prévenir et condamner le sexisme.
Rapporteures : Geneviève Couraud et Margaux Collet.

Le 28 juillet 2017, la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, commande un rapport au Haut conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes sur la question des violences gynécologiques et obstétricales, afin d’« objectiver le phénomène » et d’« identifier des leviers pour améliorer la situation ».
Pendant 9 mois, le HCE a entendu 25 professionnel·le·s de santé, représentant·e·s des ordres professionnels et de sociétés savantes, patient·e·s et associations, représentant·e·s de l’État, et la ministre des Solidarités et de la Santé, Mme Agnès Buzyn, dans le cadre de 19 auditions.

Télécharger le rapport sur lesite du Haut Conseil à l’Égalité.