Traverser les vagues. Continuités, héritages, rupture

Publié le 13 novembre par Institut du genre

Séminaire « Genre, féminismes et mobilisations collectives » organisé à l’EHESS.

Le séminaire s’intéressera cette année aux continuités et ruptures au sein des mouvements féministes. Il s’agira en particulier d’interroger la notion de « vague », et sa pertinence au regard des mobilisations actuelles, queer et intersectionnelles. Assiste-t-on à l’émergence ou à la reconfiguration de revendications et de répertoires d’action ? Quels rôles jouent dans ces reconfigurations les nouvelles formes de mobilisation, notamment en ligne ? Quels héritages se transmettent ? Quelles sont les lignes de rupture ? Au-delà d’une comparaison historique et d’une analyse de la transmission mémorielle entre générations, il s’agit également de chercher à dessiner les contours des mobilisations actuelles.

Séance 1, Vendredi 16 novembre 2018 : Introduction
Marine Gilis (Laboratoire TEMOS (Temps, Mondes, Sociétés, CNRS FRE2015), Université
d’Angers) : Les « vagues » du féminisme et leurs archives.
Bibia Pavard (Institut français de presse, Université Paris 2, Centre d’analyse et de recherches interdisciplinaires sur les médias) : Surfer sur les vagues : comment s’écrit l’histoire des féminismes.

EHESS, salle 9, 11h-13h
105 bd Raspail, Paris 6e

PDF - 110.8 ko
GFMC-programme complet