Sexisme en sciences : résoudre l’équation

Publié le 22 novembre par Institut du genre

Ciné-débat organisé en partenariat avec le centre Hubertine Auclert.

En France, s’il y a 47% de filles en terminale scientifique, seulement 27% des chercheurs sont des femmes. Dans leur emploi, les femmes scientifiques sont encore confrontées au sexisme ordinaire, au plafond de verre, aux inégalités de carrières et de salaires et doivent faire face aux soupçons autour de leurs compétences voire au harcèlement. Comment lutter contre les clichés et faire cesser le sexisme dans les sciences ?

Avec :

  • Marie-Agnès Bernardis, chargée de mission égalité pour Universcience ;
  • Isabelle Collet, maîtresse d’enseignement et de recherche en sciences de l’éducation, Groupe relations interculturelles et formation des enseignants – genre et éducation, Université de Genève, présidente de l’Association de recherche pour le genre en éducation formation ;
  • Mathilde Larrère, historienne, maîtresse de conférences en histoire contemporaine, université Paris-Est Marne-la-Vallée.

Modération : Amandine Berton-Schmitt, Centre Hubertine Auclert

Le débat sera suivi de la projection du film Les Figures de l’ombre, réal. Theodore Melfi, 2016, États-Unis, 2h07, vostf, avec Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe.

Jeudi 29 novembre 2018, 19h
Cité des Sciences et de l’Industrie, Paris 19e, entrée gratuite

Plus d’informations