Visibilité et invisibilité des femmes iraniennes au cinéma

Publié le 4 avril par Institut du genre

Séminaire « Cinéma documentaire, l’homme dans l’objectif de la caméra », organisé par le Comité du Film ethnographique.

Dans le cadre du cinéma documentaire iranien et à partir de la projection de plusieurs films qui présentent et représentent des personnages féminins, cette séance est l’occasion de s’interroger sur les manières de fabriquer et de diffuser des films réalisés par des femmes, à l’intérieur et en dehors des frontières de l’Iran.

Vous aurez l’occasion de voir durant ce séminaire la projection du film Nayère, les chants de liberté, en présence de la réalisatrice Mina Saidi Shahrouz, ainsi que des extrait des films de Rakhshān Banietemād, et un autre de Sonita de Rokhsareh Ghaem Maghami présenté par Monique Peyrière en présence de Saida Kasmi, distributrice du film, et enfin un extrait de Lettre au Ministre de Mina Saidi Shahrouz.

Samedi 13 avril 2019, 10h30-13h30
Paris, Musée de l’Homme, Auditorium Jean Rouch
17 place du Trocadéro, Paris 16e
Entrée gratuite

Plus d’informations