Traduire le genre des violences

Publié le 5 mars par Institut du genre

Journée d’étude organisée par Margot Giacinti, Delphine Merx et Samantha Saïdi, dans le cadre du projet FÉLiCiTÉ (Féminisme en Ligne : Circulations, Traductions, Éditions).

La journée sera dédiée à l’importance de la traduction de textes sur les violences conjugales ou intrafamiliales, pour la transmission et la réception, en France, des débats qui les entourent, et des concepts que ces débats produisent.

Aux États-Unis par exemple, différents groupes interrogent la symétrie de genre, les féminicides, la violence des femmes hétérosexuelles ou homosexuelles, en fonction des typologies de la violence qu’ils proposent et de la vision du genre qu’ils adoptent. Or, la traduction et la réception de ces typologies, débats ou concepts, peuvent avoir des impacts importants, en France, sur les représentations qui traversent la société civile, ou encore, les solutions apportées par les associations et les politiques publiques mises en place.

15 mars 2019, 9h-16h30
E.N.S. de Lyon, salle D4.260
Entrée libre

Programme complet