Espaces transformés et questions de genre dans le monde arabe et méditerranéen

24-25 novembre, Université Paris 3

Publié le 17 novembre 2016 par Lola Gonzalez

Responsables du colloque : Abdelhafid Hammouche (Université Lille 1,Clersé, CNRS) et Safaa Monqid (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, CEAO)

Date : 24-25 novembre 2016
Lieu : pour le 24, 13 rue Santeuil, salle Las Vergnas
pour le 25, maison de la recherche, 4 rue des Irlandais, salle Claude Simon

Présentation

Parmi les ruptures politiques et sociales de ces dernières années, plusieurs se sont traduites par des mobilisations identifiées ou associées à des places ou à des lieux emblématiques.

Les manifestations en Égypte et dans d’autres villes arabes en constituent de spectaculaires illustrations. Les lieux apparaissent dans une telle conjoncture avec une forte charge symbolique, alors que leur accès constitue un enjeu parfois déterminant pour la suite des événements. Les changements, lorsqu’ils ont lieu, ne sont pas perceptibles de la même manière même si on observe des similitudes de condition dans différentes sociétés méditerranéennes et ne peuvent être réduits aux seuls événements repérables (par exemple les manifestations). Sans ignorer le retentissement médiatique, politique et leurs effets difficilement mesurables auprès des citoyens, il convient de rapporter ces évolutions à des processus s’inscrivant dans la durée. Il en ressort mieux que les espaces adviennent par l’appropriation qui en est faite par celles et ceux qui les pratiquent d’une manière ou d’une autre. Les rapports de genre à cet égard sont de puissants analyseurs. Tout en privilégiant la prise en compte des rapports de genre et les approches comparatives dans le prolongement de ceux du Caire, (Genre, villes et gouvernance locale dans le monde arabe et en Méditerranée, avril 2010, Cedej) et de Paris (Recherches actuelles sur le genre dans le monde arabo-musulman et en France, novembre 2014, Université Paris 3) sur le genre et la ville, le colloque insistera sur les processus de transformation des espaces et de leurs fonctions. L’espace est ici entendu dans un double sens : celui qui l’indexe aux lieux et aux paysages, celui qui renvoie à une délimitation abstraite pour dire, par exemple, l’espace politique ou l’espace littéraire.

Programme à télécharger en format pdf ci-dessous :

PDF - 4.9 Mo