Le village à l’épreuve du genre dans l’occident médiéval et moderne

Publié le 12 septembre par Institut du genre

Colloque organisé sous la responsabilité scientifique d’Emmanuelle Charpentier Université de Toulouse Jean Jaurès, Framespa) et Didier Lett (Université Paris Diderot, ICT).

Il est temps désormais de poser les questions d’histoire des femmes et du genre aux campagnes de l’époque médiévale et moderne, de mettre le village d’Ancien régime à l’épreuve du genre et de réintérroger les sources : en milieu rural, existe-t-il des spécificités dans le fait d’être un homme ou une femme et dans les diverses formes de masculinités et de féminités ? Être fille ou garçon, homme ou femme, est-il un critère de distinction prédominant, plus important ou moins déterminant que l’appartenance à un groupe d’âge, à une communauté villageoise, à un groupe social ou à un groupe de parenté ? Quelle place les rapports entre les sexes occupent-ils dans l’ensemble des rapports sociaux ? Existe-t-il des normes sociales que les « gens des campagnes » doivent intérioriser en tant qu’hommes et en tant que femmes et comment, en retour, s’approprient-ils/elles (ou pas) les valeurs du féminin et du masculin pour affirmer leur identité, leurs statuts et leurs rôles ?

11-12 octobre 2019
Abbaye d’Arthous à Hastingues (Landes)

Programme et informations