« La résistance à l’épreuve du genre, hommes et femmes dans la résistance antifasciste en Europe du Sud ».

Publié le 5 septembre 2016 par Equipe GIS IdG

« La résistance à l’épreuve du genre, hommes et femmes dans la résistance antifasciste en Europe du Sud ».

Il aura lieu les 12 et 13 septembre à la Maison de l’Italie, Cité internationale universitaire de Paris.

Ce colloque est co-organisé par Laurent Douzou pour le LARHRA et Mercedes Yusta de l’Université Paris 8.

LUNDI 12 SEPTEMBRE 2016

9h00 Accueil des participants
9h30 Allocutions d’ouverture et présentation du colloque

10h-13h : Penser le genre dans la Résistance
Président de séance : Luc Capdevila (Université Rennes 2)
· Laurent Douzou (Sciences Po Lyon – Institut Universitaire de France), La construction de la catégorie de genre dans la Résistance
· Catherine Lacour-Astol (IPR Académie de Rouen), L’engagement résistant féminin : quels marqueurs ? Quels prismes ? Quels révélateurs ?
· Débat

Pause
· Julien Blanc (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales), Résistance pionnière, reconnaissance et genre
· Gina Herrmann (Université d’Oregon), The Gender of Resistance : Inside Out
· Débat

14h30-17h : Mémoires de femmes en résistance
Présidente de séance : Maria Couroucli (Centre National de la
Recherche Scientifique)

· Estelle Ceccarini (Université d’Aix-Marseille), Les écrits des résistantes italiennes ou l’écriture comme lieu d’expression d’une symbolisation complexe de la Résistance au féminin
· Leila El-Houssi (Université de Florence), Femmes antifascistes en Tunisie : protagonistes ou complémentaires ?
· Odette Varon (Greek Open University), L’histoire d’une rencontre unique : jeunes femmes dans la Résistance grecque
· Débat

18h : Présentation du livre de Filippo Focardi (Université de Padoue), L’Italie, alliée ou victime de l’Allemagne nazie ?

MARDI 13 SEPTEMBRE 2016

9h30-12h30 : Expériences genrées de l’engagement résistant
Présidente de séance : Claire Andrieu (Sciences Po Paris)
· Mercedes Yusta (Université Paris 8 – Institut Universitaire de France), Hommes et femmes dans la résistance armée antifranquiste en Espagne : l’impossible mixité
· Tiphaine Catalan (Université Paris 8) : L’engagement des réfugiée-s espagnol-e-s dans la Résistance en Limousin : « la secrétaire » et « l’instructeur » ?
· Débat

Pause
· Jorge Marco (Université de Bath), « Soldiers without Uniform ? » :
Women and Resistance in North Africa
· Antonio Bechelloni (Université de Lille 3), Femmes et Résistance
(1943-1945) en Italie : les pratiques et leurs représentations.
Antécédents et postérité d’une ambivalence
· Débat
14h30-17h : Genre et résistance, entre tradition et modernité
Présidente de séance : Mercedes Yusta (Université Paris 8 - IUF)
· Anne Verdet (Université d’Orléans), Femmes des campagnes et
Résistance : des rôles traditionnels transcendés
· Jelena Batinic (Université de Stanford), Resistance and Gender in
Yugoslav Lands : Women in the Partisan Movement
· Margarite Poulos (Western Sydney University), Janus and
Gender in Civil-War Greece : The Inherent Ambiguity of
Nationalism
· Débat
Conclusion