White innocence, paradoxes of colonialism and race

Publié le 2 octobre 2017 par Heta Rundgren

Conférence de Gloria Wekker (Professeure émérite des études de genre de l’Université d’Utrecht) autour de son livre, en anglais (questions aussi en français), le mercredi 18 octobre 2017, 16h à 18h, au CNRS Pouchet, 59-61 rue Pouchet, 75017 Paris.

Pr. Gloria Wekker présentera son livre White Innocence : Paradoxes of Colonialism and Race (Duke University Press, 2016).

Gloria Wekker est professeure émérite des études de genre à l’Université d’Utrecht, spécialiste de l’Anthropologie, de la sexualité et des études africaines-américaines et caribéennes. Elle est auteure de plusieurs ouvrages, dont The Politics of Passion : Women’s Sexual Culture in the Afro-Surinamese Diaspora (Ruth Benedict Prize of the American Anthropology Association, 2007). Elle a été mentionnée en septembre 2017 comme l’une des dix chercheur.e.s les plus influent.e.s des Pays-Bas par le webzine d’information scientifique ScienceGuide.

La présentera se fera en anglais. Les questions peuvent être posées en français.

Résumé du livre :

This book explores a central paradox of Dutch culture : the passionate denial of racial discrimination and colonial violence coexisting alongside aggressive racism and xenophobia. Accessing a cultural archive built over 400 years of Dutch colonial rule, Wekker fundamentally challenges Dutch racial exceptionalism by undermining the dominant narrative of the Netherlands as a "gentle" and "ethical" nation. Wekker analyzes the Dutch media’s portrayal of black women and men, the failure to grasp race in the Dutch academy, contemporary conservative politics (including gay politicians espousing anti-immigrant rhetoric), and the controversy surrounding the folkloric character Black Pete, showing how the denial of racism and the expression of innocence safeguards white privilege. Wekker uncovers the postcolonial legacy of race and its role in shaping the white Dutch self, presenting the contested, persistent legacy of racism in the country.

Conférence co-organisée par le Cresppa-CSU et le CEDREF.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
Conférence introduite par Gail Pheterson (Cresppa-CSU) et Azadeh Kian (Cedref)