Stigmatiser : Normes sociales et pratiques médiatiques

Publié le 3 mai par Heta Rundgren

Pour vous inscrire, veuillez envoyer un mail à l’adresse suivante : stigmatiser2017[at]gmail.com

PROGRAMME

Mercredi 17 mai 2017

9h00 Accueil

9h30 Présentation des deux journées d’études. « Pragmatique et sémiotique de la stigmatisation » par Frédéric Lambert, Giuseppina Sapio, Maëlle Bazin

10h00 – 11h15 : Au cinéma
Caroline Wintgens : « L’interpellation stigmatisante comme élément de construction identitaire : le cas Django Unchained »
Paola Palma : « Le signe de la faute : la stigmatisation des personnages féminins dans les mélodrames cinématographiques italiens des années 1950 »
Thomas Pillard : « La représentation – stigmatisante ? – des identités de genre et de race dans le film L.627 (Tavernier, 1992) : étude d’un débat médiatique et d’une démarche semi-documentaire »
Modératrice : Giuseppina Sapio

11h15 – 11h30 : pause

11h30 – 12h45 : En réponse à la stigmatisation
Florian Vörös : « Les Autres de l’antiracisme moral : représentations du racisme dans les débats télévisés français contemporains »
Lingzi Ding : « Comment la télévision japonaise réhabilite les personnes stigmatisées » Félix Delaborde : « Justifier une mesure politique radicale par la stigmatisation : l’exemple du mur de Donald Trump face à la communauté mexicaine »
Modérateur : Dominique Ducard

12h45 – 14h30 : pause déjeuner

14h30 – 15h30 : Conférence
Laurence Kaufmann et Mathieu Brugidou : « Vers une grammaire de la stigmatisation »
Discutant : Frédéric Lambert

15h30 – 15h45 : pause café

15h45 – 17h00 : Dans l’arène (I)
Lucie Raymond : « Médias sociaux et mise en scène du stigmate : une rhétorique du discours à l’image. Le cas de l’humoriste Dieudonné »
Sophie Jehel : « Explorer la réception des stéréotypes stigmatisants par l’analyse de la circulation des émotions sur Twitter : l’exemple de ‘‘Touche Pas à Mon Poste’’ »
Nicolas Galy : « Stigmatisation et présupposition. Une analyse pragmatique de présupposés racistes dans les discours ‘‘médiatiques’’ »
Modératrice : Coralie Le Caroff

17h00 – 17h15 : pause

17h15 – 18h00 : Dans l’arène (II)
Guillaume Le Saulnier : « ’’Tout le monde déteste la police !’’ Stigmatisation et dé-stigmatisation des policiers dans les arènes publiques médiatiques »
Majdi Ismail : « De la stigmatisation discursive à l’épreuve de la camera-politica : une parole militante en devenir »
Modératrice : Camila Arêas

18h00 : apéritif

Jeudi 18 mai 2017

9h00 – 9h30 : Accueil

9h30 – 10h45 : Consommateurs et marchands : normes sociales et médiatiques
Karine Berthelot-Guiet : « Publicité, publicitaires, médias : jeux de stigmatisation »
Nataly Botero : « Modes de vie et stigmatisation des comportements écologiques »
Caroline Marti : « Comptes et légendes de la ménagère. Métamorphoses d’une stigmatisation »
Modératrice : Bibia Pavard

10h45 – 11h00 : pause café

11h00 – 12h15 : Contextes historiques et contextes juridiques de la stigmatisation
Agnès Granchet : « Les médias face au stigmate : quelles normes juridiques et déontologiques ? »
Véronique Montagne : « Simplifier pour stigmatiser : le cas des ‘‘Politiques’’ à la Renaissance »
Farah Zaïem Ben Nejma : « L’injure stigmatisante, moteur de la révolution tunisienne du 14 janvier 2011 »
Modérateur : Rémy Rieffel

12h15 – 14h00 : pause déjeuner

14h00 – 15h00 : Conférence
Marie-Anne Paveau : « La blessure et la salamandre. Théorie de la resignification discursive »
Discutante : Mirta Desnica

15h00 – 15h15 : pause café

15h15 – 16h15 : Les resignifications
Aurore Famy : « De la figure de l’épileptique à l’épisolidarité : potentiel sémiotique du stigmate et de l’identité »
Audrey Arnoult : « La pro-anorexie : entre stigmatisation et réappropriation du stigmate comme fondement identitaire »
Modératrice : Maëlle Bazin

16h15 – 18h15 : Table ronde — Pratiques artistiques : jouer et se jouer du stigmate
Béatrice Alonso : « Émilie Jouvet, contre-culture, resignification du stigmate et revendication identitaire »
Guglielmo Scafirimuto : « Islamic Star : la réappropriation du stigmate dans les vidéos d’Entekhabi et Ghazel »
Sylvain Gouraud : Réflexion autour de sa série de portraits photographiques de détenus, intitulée « Prisonniers : des visages libérés », publiée dans Libération en 2013
Laurie Lassalle : Réflexion autour de son documentaire-fiction Je suis Gong, 2016 (19’)
Modératrices : Lucie Alexis et Flore Di Sciullo

18h15 Échanges et débats, ouvertures...

Voir l’annonce sur fabula.