Séminaire Sociologie et anthropologie des corps en transformation

Publié le 14 mars par Heta Rundgren

Organisé par Marine Jeanne Boisson, doctorante contractuelle à l’EHESS (IMM-LIER), Solenn Carof, docteure de l’EHESS (IIAC-CEM), Marie Le Clainche-Piel, doctorante à l’EHESS (IMM-LIER)

3e vendredi du mois de 11 h à 13 h (salle 1, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 18 novembre 2016 au 16 juin 2017

Dans la continuité de l’année 2015-2016, le séminaire portera sur la présentation et la discussion d’enquêtes en cours qui thématisent le corps comme objet d’intervention, de transformation ou de catégorisation.

Nous suivrons, au fil du séminaire, la trajectoire de celles et de ceux dont le corps se transforme. Nous examinerons également le travail des personnes qui opèrent et transforment ces corps et, enfin, nous questionnerons la place des personnes qui accompagnent ou se mobilisent pour ou contre ces transformations.

Cette mise en valeur des processus par lesquels des acteurs encadrent ou font advenir ces transformations corporelles et identitaires nous permettra d’évaluer la façon dont s’éprouvent socialement des identités, des normes corporelles et un pouvoir politique sur la chair.
 
Le séminaire s’adresse à un public d’étudiant-e-s et de chercheur-euse-s engagé-e-s ou intéressé-e-s par cette thématique de recherche. Lieu de présentation et de discussion de travaux en cours, il vise tout à la fois à donner à voir des recherches récentes et novatrices sur ces sujets et à les problématiser au fil des séances. Les intervenant-e-s seront choisi-e-s en priorité parmi de jeunes chercheur-euse-s.

Programme :

18 novembre : Introduction au programme 2016-2017 : Quelles relations y a-t-il entre les pratiques corporelles et les engagements politiques ?

Ne plus s’épiler ? Autour du militantisme féministe à l’encontre d’une pratique genrée.
Miléna Younes-Linhart (LEGS, Paris 8), Solenn Carof (IIAC,EHESS)

16 décembre : L’approche relationnelle du corps et de la personne : un défi sociologique et philosophique abordé à partir du cas de la procréation et de la filiation.

Irène Théry (Cespra, EHESS), Stéfania Ferrando (LIER, EHESS), Anne-Sophie Giraud (CeRIES, Lille 3)

20 janvier : Le don d’organes n’est-il qu’un transfert de matières ? Regards croisés sur les processus de prélèvement et de transplantation.

Marie Le Clainche-Piel (CEMS, EHESS), Michel Castra (Clersé, Lille 1)

17 février : Comment l’armée produit-elle des soldats prêts au combat ? Sur la production étatique des moyens de la violence physique.

Mathias Thura (INED), Yannick Barthe (LIER, CNRS)

17 mars : Un homme est fessé. Jeu érotique, souffrance et masculinité dans un club de fessée.

Mathieu Trachman (INED, IRIS/EHESS), Myrtille Picaud (CESSP-CSE, EHESS),

21 avril : Le corps du prêtre est-il genré ? Controverses silencieuses dans l’Église Catholique.

Josselin Tricou (Labtop, Paris 8), Emma Aubin-Boltanski (CéSor, EHESS)

19 mai : Faut-il transformer son corps pour être reconnu dans son identité ? Politisation et débats autour du transsexualisme.

Jean Bien-Aimé (CEMS, EHESS), Emmanuel Beaubatie (IRIS, EHESS)

16 juin : Maîtriser la dégradation de son corps est-il un droit de la personne ? Sur la politisation et la pratique de l’euthanasie en Belgique.

Natasia Hamarat (METICES), Marine J. Boisson (LIER, EHESS), Anthony Stavrianakis (Cermes 3, CNRS)

Centre : IMM-LIER - Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités

Renseignements : entrée libre.

Réception : contacts par courriel.

Niveau requis : ouvert dès le master 1, ainsi qu’aux professionnel-le-s.

Adresse(s) électronique(s) de contact : marie.leclainchepiel(at)ehess.fr, marine.boisson(at)ehess.fr, solenncarof(at)yahoo.fr

Séances d’avril / mai / juin : fermeture du bâtiment Le France et changement de salle, voir https://enseignements-2016.ehess.fr/2016/ue/177/