Séminaire « Europe » de REFH / Comment faire entendre les voix des femmes

Publié le 14 novembre par Heta Rundgren

Le 21 novembre et le 5 décembre 2017, 17h30 - 20h, Maison des associations, 22, rue Deparcieux, Paris 14e ; avec Michèle Baron-Bradshaw et Claire Lafon.

REFH (Réussir l’égalité femmes-hommes) a organisé, au premier semestre 2017, deux séminaires sur les institutions européennes, avec l’idée de mieux comprendre comment il est possible de faire entendre les voix des femmes dans les dites institutions : *

• l’un, sur la Commission européenne (Bruxelles), animé par Michèle Baron-Bradshaw,
• l’autre, sur le Conseil de l’Europe (Strasbourg), animé par Anne Nègre.
Pour le dernier trimestre 2017, nous avons choisi d’approfondir cette thématique et de nous interroger sur le LEF (Lobby européen des femmes) qui est la structure officielle de représentation des femmes des divers pays européens auprès de la Commission européenne et sur sa déclinaison française la CLEF (Coordination française pour le Lobby européen des Femmes (CLEF) qui regroupe 65 associations françaises de femmes.

Michèle Baron-Bradshaw, qui était, jusque fin 2011, conseillère pour la Science et la Technologie au sein de la Représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne, à Bruxelles, va nous présenter, le 21 novembre 2017, une conférence intitulée :
« Le Lobby européen des femmes et la CLEF Atouts et faiblesses d’une structure atypique, pont entre deux rives »
Le rayonnement et l’action du Lobby est lié au fonctionnement de l’Union européenne et de la Commission, dont il dépend financièrement. Cela lui donne une force, a généré des succès, mais porte en soi des motifs d’inquiétude. En 1990, cette naissance utile, souhaitée et obtenue comporte des faiblesses structurelles. L’objectif est de bien les comprendre pour pouvoir aborder l’avenir.

Pour des raisons pratiques, nous vous demandons de confirmer votre présence par mail klein.c-h [at] wanadoo.fr

Claire Lafon, doctorante au sein du Centre de recherche en science politique (CReSPo) de l’université Saint-Louis - Bruxelles (USL-B), présentera ses recherches le
le 5 décembre 2017
« Le Lobby européen des femmes : de la prise de position des militantes en interne
au plaidoyer féministe professionnel devant les institutions européennes »
Par des exemples précis de directives européennes sur lesquels le LEF a été influent, l’intervenante rappellera les modalités de circulation d’une proposition législative européenne entre les trois institutions de l’UE, les moments clés de consultation et les intervention des lobbies lors de ces étapes.

Pour des raisons pratiques, nous vous demandons de confirmer votre présence par mail klein.c-h [at] wanadoo.fr