Séminaire Engagement et recherche avec Karine Espineira et Marjorie Gerbier-Aublanc

Publié le 18 avril par Heta Rundgren

Ce séminaire souhaite interroger les liens entre engagement politique et recherches en sciences humaines et sociales. Les connaissances produites en anthropologie et au sein des SHS peuvent-elles servir à un changement social émancipatoire, à quelles conditions et dans quelles limites ? Quels liens nos savoirs entretiennent-ils avec les mouvements militants ? Comment ces liens complexes se déploient-ils lors des choix de sujet, pendant l’enquête et lors de la publication de la recherche ? À quels enjeux, potentiellement conflictuels, nous affrontons-nous lorsque nous nous engageons dans des sciences critiques ? C’est de cet ensemble – non exhaustif – de questions dont nous allons débattre.

Mercredi 19 avril 2017 - 12h-15h

Salle B237, bâtiment B2,

Karine Espineira (Post-doctorante en études de genre à l’Université Paris 8, LEGS, et Université de Nice Sophia Antipolis, LIRCES) :

« Recherche et engagement politique : des savoirs-situés en tension ? »

Marjorie Gerbier-Aublanc (socio-anthropologue, LAUM/IIAC, EHESS) :

« Quand l’enquête de terrain suscite l’indignation de l’ethnologue : des enjeux d’une anthropologie critique aux responsabilités de l’intellectuelle »