Perspectives féministes décoloniales des deux côtés de l’Atlantique : épistémologies et pratiques

Publié le 31 octobre 2017 par Institut du Genre

Jeudi 2 novembre 2017, à l’Université Paris Diderot, organisé par : CEDREF-LCSP-CESSMA-IRD-INALCO, Dans le cadre d’un partenariat USPC (France) - Conseil interuniversitaire National (Argentine).

Pour des raisons d’accès aux salles, merci de vous inscrire en envoyant vos noms et prénoms à l’adresse jefeminismedecolonial[at]gmail.com avant le 30 octobre.

Programme

9h30-13h00 : salle 870 bâtiment Olympe de Gouges

Inscription indispensable pour pouvoir accéder au bâtiment*

8 place Paul-Ricoeur - 75013 Paris / 8e étage

9h30 : Accueil des participant.e.s

9h45 : Ouverture de la Journée d’Etude par Azadeh Kian
Présidente de séances du matin : Estelle Miramond

A. Féminisme décolonial en Amérique Latine

10h : Maria Luisa Femenías, Philosophe, Université de La Plata, Argentine :
Epistémologies du sud : lectures critiques sur le féminisme décolonial

10h20 : Tauana Gomes Silva, Historienne, Université Rennes 2
Le journal Versus et la rubrique Afro-Latino-América : les pensées décoloniales des femmes noires dans le Brésil autoritaire des années 1970

10h40 : Discussion

11h : Pause

B. Visions « dedans/dehors »

11h20 : Nasima Moujoud, Anthropologue, Université Pierre Mendès France :
Connaître de « l’intérieur » et en dehors du savoir colonial. Des deux côtés de la Méditerranée avec des femmes minoritaires et populaires

11h40 : Mira Younes, Psychologue sociale, Université Paris Descartes
Quand la maison du/de la maître/sse est hybride. Recherches en migration et pratiques de l’interdépendance.

12h : Discussion

12h20 : Déjeuner

14h00-17h00 : Salle des thèses bâtiment Halle aux Farines

Hall F, 5ème étage (accès par le hall E, allée paire, ascenseur F)


9 esplanade Pierre Vidal-Naquet 75013 Paris

Présidente de séances de l’après-midi : Artemisa Flores Espínola

C. Penser le corps, penser le genre

14h : Luisina Bolla, Philosophe, Université Nationale de La Plata, Argentine
Genre et décolonialité : pour une définition matérialiste des catégories de sexe

14h20 : Jules Falquet, Sociologue, Université Paris Diderot
A qui appartiennent les corps des femmes, et d’ailleurs, de quoi parle-t-on ? Réflexions matérialistes, imbricationnistes et décoloniales

14h40 : Discussion

15h00 : Pause

D. Politiques LGBT et queer décoloniales

15h20 : Pascale Absi, Anthropologue, Institut de Recherche pour le Développement
Interpréter la décolonisation : le collectif LGBT de Bolivie aux prises avec le projet de l’Etat plurinational.

15h40 : Joao Gabriell, Blogueur et militant antiraciste
Pour une théorie et une politique queer décoloniale en France

16h : Discussion

16h20 : Cocktail

*Merci de vous inscrire avant le 30 octobre en envoyant vos noms et prénoms à l’adresse jefeminismedecolonial[at]gmail.com

*Pour accéder à la salle 870, située au 8ème étage, présentez vous à l’accueil du bâtiment Olympe de Gouges et demandez un badge.

Téléchargez le programme :

PDF - 915.7 ko