Performances concurrentielles des marginalités de race et de sexualité : la folle noire contre le noir viril

Publié le 5 décembre par Heta Rundgren

João Gabriell au séminaire Performances Culturelles du Genre, le vendredi 8 décembre 2017, à l’Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle.

Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle
13 rue de Santeuil 75005 Paris
Salle 503
(Métro Censier-Daubenton, ligne 7)

Résumé de l’intervention :

À partir d’entretiens réalisés entre 2010 et 2011 dans le cadre d’un mémoire de sociologie sur les gays et lesbiennes noirs en Ile de France, et d’une analyse des représentations culturelles et politiques sur la race, le genre et la sexualité, je propose ici de discuter des enjeux politiques qui entourent l’opposition entre les figures de l’homme noir dit viril et celles de l’homme noir dit efféminé. Bien plus que de simples clichés ou caricatures, je partirai de l’hypothèse que ces représentations illustrent l’imbrication entre race/genre/sexualité, sur les plans aussi bien idéologiques que matériels, de même que les tensions entre luttes contre la suprématie blanche et luttes pour l’émancipation sexuelle.

João Gabriell est blogueur, chercheur indépendant et militant politique guadeloupéen

Séminaire organisé par :
Anne Castaing (CNRS/CEIAS), Mehdi Derfoufi (IRCAV Paris 3), Tiziana Leucci (CNRS/CEIAS), Fanny Lignon (Univ. Lyon 1/THALIM), Gianfranco Rebucini (IIAC-Laios, EHESS).