"Genre et création" avec Gaïd Girard et Elsa Solal au séminaire Genre et norme

Publié le 15 mars par Heta Rundgren

Projet « Genre et discriminations » du programme GEDI

SÉMINAIRE INTER-AXES À NANTES

« GENRE ET NORME » 2016 - 2017

« GENRE ET CRÉATION »

VENDREDI 7 AVRIL 2017

9h30 – 12h30

À LA MSH ANGE GUÉPIN - ALLÉE J. BERQUE - NANTES

GAÏD GIRARD, Professeure émérite à l’Université de Bretagne Occidentale (Brest),
CYBORGS ET GENRE EN SCIENCE-FICTION : OÙ EN SONT LES FILLES DE DONNA HARAWAY ?

A partir de quelques exemples récents de cyborgs féminins en littérature et dans le cinéma de science fiction, on s’interrogera sur les rapports compliqués entre genre et cyborgs et plus particulièrement sur la postérité de l’idée utopique du Manifeste cyborg de 1985 que Donna Haraway concluait ainsi : « Je préfère être cyborg que déesse ».

NOTICE BIOGRAPHIQUE : Gaïd Girard est Professeure émérite à l’UBO (Brest). Elle est spécialiste de littérature fantastique et d’arts visuels. Elle est l’auteure d’une monographie sur l’auteur victorien irlandais Joseph Sheridan le Fanu (Champion, 2005), et a dirigé plusieurs ouvrages, sur le Superflu (2004), la littérature fantastique irlandaise (2009) et la photographie en Irlande (2014) notamment. Elle est aussi l’auteure de nombreuses contributions sur la littérature et le cinéma fantastique ou de SF, et s’est intéressée dernièrement aux les questions de genre chez William Gibson. Elle appartient à l’EA 4249 HCTI/UBO (Héritages et Constructions dans le Texte et l’Image)

ELSA SOLAL, Auteure, romancière, scénariste, Université de la Sorbonne Paris 3,
LE MASQUE DES STÉRÉOTYPES. STÉRÉOTYPES DE GENRE ET STÉRÉOTYPES AU THÉÂTRE
Le théâtre, une double nature, représentation et texte. L’enchevêtrement des mythes et des mémoires. Introduction et remarques sur les stéréotypes au théâtre. Analyse et observation de la représentation des relations de genre dans une œuvre choisie : La casa de la fuerza de Angelica Lidell. Nous évoquerons la prégnance des stéréotypes de genre sur scène et dans le texte, leur utilisation et leur effet, leur pérennisation ou leur déconstruction.

NOTICE BIOGRAPHIQUE : Auteure, romancière, scénariste, Elsa Solal enseigne à l’Université de la Sorbonne Paris 3 (ARTS ET MEDIAS). Elle est l’auteur d’une œuvre théâtrale et romanesque qui mêle épique, résistance et prise en compte de la mémoire à travers l’actualité. "Olympe de Gouges" s’inscrit dans un cycle de récits consacrés aux figures de l’histoire et à leurs représentations, « l’Autre Guerre » (2003) publié chez Syllepse, sur la violence et les femmes. Non à la discrimination envers les femmes (2009), publiés chez Actes Sud, et Hannah Arendt (2012) publié au Cahiers de l’Égaré, Battement d’ailes clichés féminins/masculins Préface de Michelle Perrot avec Dominique Loiseau (Historienne et Sociologue, chercheuse au CNRS. Elsa Solal prépare actuellement et continue d’interroger la circulation des stéréotypes et leur transmission.

Le séminaire est ouvert à tout-e chercheur-e ou personne intéressé-e, quel que soit son statut, sur simple inscription auprès deannie.dussuet@univ-nantes.fr

PDF - 194.1 ko