Faire des femmes jugées un objet d’histoire populaire

Publié le 21 novembre 2017 par Heta Rundgren

Dans le cadre du séminaire « Genre et monde carcéral. Perspectives éthiques et politiques », IDHES/ ENS Cachan - nous vous invitons à la prochaine conférence de Fanny Bugnon, historienne, maîtresse de conférences, université de Rennes 2, ayant pour titre :

Faire des femmes jugées un objet d’histoire populaire

Comment restituer la parole des femmes jugées en France depuis le XIVe siècle ? Comment rendre accessibles des documents de procédure, illisibles pour la plupart d’entre eux en raison des difficultés paléographiques et linguistiques (latin, dialectes européens) ? Comment rendre compte du fonctionnement d’une justice pénale masculine jugeant des femmes à travers les siècles ?

A partir de son expérience de commissaire de l’exposition Présumées coupables, Fanny Bugnon propose de rendre compte de sa genèse et des partis pris historiographiques et muséographiques pour saisir les formes d’exercice de la justice et les imaginaires sociaux envers celles dont la présence à la barre des accusés est déjà perçue comme une forme de culpabilité (d’où le titre de l’exposition) pour confronter archives judiciaires et représentations sociales de la femme dangereuse dans une perspective de régulation sociale.

Le lundi 11 Décembre de 14h à 16h

ENS- Paris Saclay / IDHES Salle Pollack - ENS Paris-Saclay,
Bat Laplace, 2ème étage, à l’interphone du RDC sonnez à IDHES
61 Avenue du Président Wilson,
94230 Cachan

Entrée libre.

Voir tout le programme ici.