Effacement, censure, auto-censure, éparpillement : les archives saisies par leurs manques

Publié le 27 février par Institut du Genre

Au séminaire « L’archive du genre, le genre des archives », le 14 avril 2018, 9h30-12h30, aux Archives Nationales, CARAN, 11, rue des Quatre-Fils, Paris 3e ; avec Marie-Eve Lacasse (LEGS), Denise Ogilvie (Archives Nationales), Isabelle Tournier (Paris 8/LEGS), Judith Revel (Paris Nanterre/Sophiapol).

Le séminaire « L’archive du genre, le genre des archives » est organisé dans le cadre du projet COMUE UPL « Genre et transmission : pour une autre archéologie du genre » (dir. Judith Revel, univ. Paris Nanterre/Sophiapol, et Anne E. Berger, univ Paris 8/LEGS)

Programme 2018

(toutes les séances auront lieu de 9h30 à 12h30 aux Archives Nationales sur le site de Paris, CARAN, 11, rue des Quatre-Fils, Salle d’Albâtre – sauf la séance du 27 janvier, qui aura lieu, toujours aux Archives Nationales, dans la salle suspendue du CARAN), de 9h30 à 12h30.

27 janvier :
Elise Escalle (doctorante HAR/Sophiapol)
Deux modèles d’archives – les fonds Madeleine Rebérioux et Michelle Perrot

10 février
Denise Ogilvie (Archives Nationales)/Anne Verjus (NCRS/NYU)
Transformations de l’écriture privée

24 mars :
Christine Detrez (ENS Lyon)/ Mara Montanaro (chercheuse associée, LEGS)
Les archives à l’épreuve de l’affect

14 avril :
Marie-Eve Lacasse (LEGS)/Denise Ogilvie(Archives Nationales)/Isabelle Tournier (Paris 8/LEGS)/Judith Revel (Paris Nanterre/Sophiapol)
Effacement, censure, auto-censure, éparpillement : les archives saisies par leurs manques

19 mai :
Michelle Perrot (CNRS)
A propos de Mélancolie ouvrière.

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

Plus d’informations :
http://legs.cnrs.fr/spip.php?article239