Atelier de lecture avec Sam Bourcier : "Homo Inc.orporated. Le triangle et la licorne qui pète" (Cambourakis, 2017)

Publié le 22 janvier par Institut du Genre

L’atelier Efigies "Questions Queer" de février a le plaisir de vous inviter à un atelier de lecture

avec :
Sam Bourcier au sujet de son dernier livre "Homo Inc.orporated. Le triangle et la licorne qui pète" (chez Cambourakis, 2017)

Le lundi 5 février 2018 de 17h à 20h à la MIE Bastille, 50 rue des Tournelles (salle des conférences, 2e étage à droite)

Cet atelier se déroulera sur 3h, une heure sera prise pour que chaque personne lise un chapitre et les 2h restantes pour mettre en commun nos lectures et débattre autour des sujets abordés par l’ouvrage (par exemple faire de la recherche queer etc. dans une fac néolibérale, être étudiant·e, prof, etc.)

Ce livre est une mine d’or pour penser les rapports états capitalistes/minorités et ouvre un questionnement salutaire sur l’enseignement, le travail du genre et les politiques d’égalités notamment. On se fait un cadre bien safe et on discute de tout ça ??!

Pour garantir la possibilité de débattre et l’accès à la parole de toustes, l’atelier est sur inscription dans la limite d’une 20 aine de personnes. Indiquez-moi si vous avez le livre (venez avec !) et si vous ne l’avez pas, on vous prêtera des photocopies.

Pour vous inscrire : SOIT
- mail à questionsqueer [at] gmail.com
OU -participer à l’évènement fb. https://www.facebook.com/events/2058439344213426/?notif_t=plan_user_joined&notif_id=1516458628183556
Dîtes moi par mail ou sur le mur de l’évènement si vous avez le livre ou besoin de photocop.

INFORMATIONS SUR L’ATELIER :
Cet atelier vise à ouvrir un espace à des chercheur·e·s et militant·e·s pour présenter leurs recherches/travail s’inscrivant dans une perspective queer, féministe et/ou intersectionnelle.
Cet atelier est transdisciplinaire. L’accent sera mis sur les sciences humaines et notamment l’histoire de l’art, l’histoire, la sociologie, l’anthropologie, les lettres, etc.
Il s’inscrit également dans une perspective transpériodique.
L’intervenant·e présente ses recherches/travail, dans la limite d’une heure de présentation, afin de laisser une large place aux débats.
La priorité sera d’ouvrir un espace de dialogue autour du sujet proposé.
Cet atelier s’adresse à des personnes masterant·e·s, (post)-doctorant·e·s, docteur·e·s, chercheur·e·s sans statuts, militant·e·s. Les personnes en poste (MCF/professeur·e·s, etc.) sont les bienvenu·e·s sous couvert de bienveillance. Il leur est demandé notamment de prêter attention aux questions de dominations induites par ce statut.
Les comportements cisnormatifs masculins oppressifs ne seront pas tolérés dans le cadre de cet atelier (notamment sur des questions de prise d’espace).
Cet atelier vise à construire un cadre safe pour échanger avec bienveillance. Ainsi, tout propos/sous-entendus/comportements oppressifs (raciste, sexiste, homophobe, lesbophobe, bi/panphobes, ace/arophobes, transphobe, validiste, psychophobe, classiste, intersexophobe, body shaming, islamophobe, pro-culture du viol, putophobe, etc.) ne sera pas toléré. On veillera aussi à une distribution équitable de la parole.
Le langage inclusif est fortement encouragé. Si vous avez besoin d’informations à ce sujet, vous pouvez contacter les personnes coordinatrices.