Religiosités, sexualités et identités LGBTQI

Publié le 22 août par Institut du genre

Ce numéro thématique de Religiologiques palliera à une carence au sein des études queer et LGBTQI qui s’attardent trop peu à la dimension religieuse et au caractère spirituel de l’agentivité du sujet. À partir d’approches interdisciplinaires, les auteurs peuvent mettre en lumière les diverses manières dont ces nouvelles religiosités,
certaines plus individuelles, d’autres plus holistiques (Heelas et Woodhead 1996 ; York 1995), s’inscrivent en continuité ou en rupture avec les traditions religieuses dominantes. Ce sera également l’occasion d’observer ces phénomènes au sein et/ou en marge de traditions qui imposent plus souvent une norme hétéronormative et de
genre binaire. Plus spécifiquement, les autrices peuvent mettre en rapport les théories et pratiques d’intériorisation de la sexualité et du genre comme catégories identitaires LGBTQI et les théories des religiosités contemporaines et/ou alternatives comme lieu de
performance de ces identités où s’opère l’agentivité du sujet sur sa propre position dans, et voire sur, un système symbolique social donné.

Les articles, uniquement en farnçais, doivent être de 6000 à ,000 mots, en format WORD (.doc).
Les manuscrits sont à soumettre avant la fin du mois de février 2019.
Avant de soumettre un texte pour évaluation, il est possible de d’acheminer une proposition d’article (de 300 à 400 mots).
Pour de plus amples informations, veuillez contacter Martin Lepage (PhD) :
martinlepage26@me.com