Les violences sexistes après #MeToo

Publié le 26 avril par Institut du genre

Journées d’étude organisées par le Labo Junior-Cité du Genre-USPC VisaGe, mi-décembre 2019.
Comité d’organisation : Catherine Cavalin (CNRS-Irisso), Pauline Delage (CNRS-CRESPPA), Delphine Lacombe (CNRS-URMIS).

Les journées d’étude, qui se tiendront à la fin de l’année 2019, sont organisées à l’initiative d’une nouvelle génération de chercheuses françaises sur les violences de genre constituées en « labo junior – Cité du genre », de l’Université Sorbonne Paris Cité. Ces journées poursuivent un triple objectif.

1.Décrypter, à l’appui des savoirs et des méthodes des sciences
humaines et sociales, le phénomène #MeToo dans toutes ses dimensions.
2. Inscrire #MeToo dans une histoire de la politisation des violences sexistes contre les femmes : en quoi cet événement reflète-t-il les transformations des féminismes et du traitement social et politique des violences sexistes ?
3. Contribuer à la réflexion épistémologique sur l’analyse des violences sexistes en France.

Date limite d’envoi des propositions : 1er juin 2019.
Modalités dans le pdf ci-dessous.

PDF - 351 ko
Appel complet