Les économies de la procréation médicalement assistée

Publié le 29 janvier par Institut du genre

Appel à contribution pour le numéro 39/2 (2020) de Nouvelles Questions féministes., coordonné par Véronique Boillet, Nolwenn Bühler, Irène-Lucile Hertzog, Marta Roca i Escoda.

En proposant d’étudier la reproduction comme un marché organisé par différents types d’économies, nous aimerions mettre en lumière les processus matériels et symboliques qui contribuent à produire et reproduire d’anciennes et nouvelles formes d’inégalités. Quels sont les processus d’occultation, de différenciation et de hiérarchisation à l’œuvre dans le marché global de la reproduction ? Quelles formes de division du travail – sexuée, racialisée, classée, ou autre – peut-on observer ? Comment s’articulent-elles entre elles ? Quels sont les droits et les obligations des différents acteur·e·s ?
En d’autres termes, ce dossier a pour objectif d’explorer ces questions en mettant en lumière les processus matériels et symboliques, locaux et situés, qui mènent à masquer et inférioriser certains acteur·e·s impliqué·e·s dans la production d’enfants, ainsi qu’à attribuer des valeurs différenciées aux produits du travail. Il vise aussi à éclairer le rôle du cadre légal de ces économies et à montrer comment il participe à stratifier la reproduction, ou, autrement dit, à (ré)établir des rapports asymétriques entre les personnes participant à ce processus.

Les propositions d’articles de deux pages sont attendues pour le 1er avril 2019 en format Word, envoyées par mail à Marta Roca i Escoda (Marta.RocaEscoda@unil.ch) et Véronique Boillet (Veronique.Boillet@unil.ch).

PDF - 156.4 ko
AAC complet