Inégalités dans la vieillesse et les vieillissements

Publié le 18 février par Institut du genre

« Inégalités dans la vieillesse et les vieillissements », Gérontologie et société, juin 2020, numéro coordonné par Roméo Fontaine (Ined) et Sophie Pennec (Ined)

L’objectif de cet appel à articles porté par la revue Gérontologie et société est triple.

Il vise tout d’abord à définir et documenter les inégalités dans la vieillesse et le vieillissement, leurs origines, leurs spécificités éventuelles et leurs implications : inégalités socioéconomiques, inégalités sociales de santé, inégalités de santé, de mortalité, d’accès aux soins médicaux et médico-sociaux, inégalités en termes de réseau familial et social, inégalités de genre, inégalités dans l’exercice de la citoyenneté, inégalités dans la participation sociale, inégalités territoriales ou sur toute autre dimension susceptible d’impacter les conditions de vie durant la vieillesse. Les inégalités entre les âges et les générations ont fait l’objet de nombreux travaux et discussions sur les manières de les définir et de les mesurer. Ce numéro propose de réinterroger ces analyses à partir de questionnements centrés sur le vieillissement et la vieillesse.

Il s’agit ensuite d’interroger les caractéristiques de notre modèle de protection sociale et sa propension à créer, ou au contraire, à réduire les inégalités au grand âge, que ce soit dans l’accès aux solidarités publiques, dans l’accès aux soins et plus généralement dans la préservation de l’autonomie et du libre choix. Les enjeux concernent aussi bien les politiques ciblées et sectorisées, comme celles concernant l’aide aux personnes âgées en perte d’autonomie, que les politiques plus transversales concernant par exemple l’habitat, les transports, la participation citoyenne ou les services de santé.

Enfin, ce numéro cible les actions et démarches qui visent à réduire les inégalités sociales. Ces actions en faveur de plus de justice sociale entre les âges et les générations peuvent être portées par les pouvoirs publics à l’échelle nationale mais aussi par des acteurs locaux, associations, instances municipales, etc.

Date limite d’envoi des propositions : 3 juin 2019

Télécharger l’appel complet