Genre, sexe et sexualité - Hier et aujourd’hui

Publié le 27 février par Institut du Genre

Journée d’étude des masterant.e.s de l’EHESS, ouvert aux étudiant.e.s hors-EHESS, le 26 juin 2018, propositions à envoyer avant le 18 mars 2018.

Initiée l’an passé par les étudiant.e.s, la journée d’étude du master “Genre, Politique et Sexualité” vous propose cette année encore de venir présenter vos recherches, quel que soit leur état d’avancement, et de découvrir celles d’autres étudiant.e.s traitant dans leurs travaux de questions de genre et de sexualité. Il s’agit pour chacun.e de profiter d’un espace pluraliste, inclusif et bienveillant pour échanger, se questionner, adopter une démarche réflexive, émettre des hypothèses théoriques, les discuter. Ce sera aussi l’occasion d’expérimenter la présentation de sa recherche dans les cadres de cette pratique, classique en recherche mais peu ouverte aux étudiant.e.s, qu’est la journée d’étude.

Submergeant parfois les débats de fond et les enjeux théoriques, le bruit des attaques politiques envers les études de genre ne faiblit pas. Ces derniers mois, un certain nombre de thématiques bien souvent étudiées depuis plusieurs années par le monde académique ont été mises au coeur de l’actualité comme l’affaire Weinstein et le mouvement #Metoo s’attaquant de front aux violences sexuelles. Les occasions médiatisées de débusquer les mécanismes sociaux à l’oeuvre dans la production et la reproduction du genre ne manquent pas : les polémiques autour de l’ouverture de la PMA, de l’écriture inclusive, des mouvements afroféministes, de la visibilisation controversée des mouvements LGBTQIA+ etc. Ces débats ne prennent pas seulement place dans les sociétés européennes et nord-américaines. Les discriminations fondées sur le genre, la sexualité, la classe, la race et l’activisme politique des discriminé.e.s ont été et sont questionnées sur tous les continents.

Mais au delà de ces instants de publicité, c’est dans tous les recoins de la vie sociale qu’opère le genre. Les objets et les approches nous paraissent donc infinies et nous vous invitons à vous joindre à nous pour démontrer la richesse de ce champ d’étude à travers vos divers terrains et disciplines. Dans cette optique, nous avons souhaité inscrire la journée d’étude dans une histoire longue de l’usage du genre, du sexe et de la sexualité comme champs d’étude, mais aussi d’observer les transformations de ces mécanismes et sphères du social au cours du temps jusqu’à aujourd’hui.

Cette journée est ouverte à tout.e.s les masterant.e.s (M1 et M2), étudiant.e.s en diplôme de l’EHESS, post-masterant.e.s, toutes filières confondues, intégrant dans leur recherche de mémoire des questionnements relatifs au genre, au sexe et à la sexualité, à partir d’un travail empirique, réalisé ou en projet. L’appel à contribution est ouvert aux étudiant.e.s hors-EHESS.

Comment participer ?
La journée aura lieu le 26 juin 2018. Nous vous invitons à nous envoyer des propositions de
communication à l’adresse :
je.gps2018 [at] gmail.com
en remplissant le formulaire ci-joint et en nous envoyant une note d’intention d’une page maximum avant le 18 mars.

Nous aurons par la suite l’occasion de discuter en détail des interventions avec les candidat.e.s retenu.e.s. Pour participer il suffit de présenter une de vos thématiques de recherche. La présentation peut se faire seul·e ou à plusieurs (pour une durée comprise entre 15 et 20 minutes ). Cette présentation peut prendre la forme de votre choix (exposé, travaux de validation avec ou sans support de présentation, mais aussi performance, vidéo, photographie, poésie, etc.)

Nous attendons vos propositions avec impatience !

Les membres du comité d’organisation :
Clara Blanc, Julien Bourgier, Alice Caudron, Anaïs Lehmann, Arno Muller, Léa Neveu,
Manon Reynaud, Océane Sipan, Lucie Wicky