Femmes, genre et politique dans les sociétés musulmanes : un renouveau historiographique ?

Publié le 26 septembre par Institut du genre

Ce numéro thématique de la revue Genre et histoire vise à réunir des études qui pourraient apporter un éclairage historique aux problématiques soulevées par la littérature sociologique et anthropologique, en dépassant la construction réductrice de la femme musulmane en tant que groupe homogène. Pour cela, nous souhaitons explorer l’hétérogénéité des histoires des femmes musulmanes depuis la fin de la Première Guerre mondiale à aujourd’hui, afin de déconstruire les significations sociales et symboliques auxquelles cette catégorie est associée.5 En particulier, nous souhaitons que les auteur.es mettent en avant la méthodologie utilisée pour répondre aux défis liés au silence des archives institutionnelles, comme l’accès aux archives de famille, aux matériaux iconographiques et audiovisuels, aux sources orales, etc.Parmi les thématiques qui peuvent être abordées, sans exclusive :
- Les systèmes normatifs et les changements sociaux (questions juridiques et pratiques liées au statut personnel musulman, aux droits civils et politiques, aux recompositions familiales, migrations et déplacements forcés).
- La visibilité physique et sociale des femmes musulmanes (dans le rapport avec le pouvoir, dans les espaces intimes et/ou politiques).
- Les trajectoires individuelles et les expériences subjectives (à travers l’écriture de soi, dans les carnets intimes et les archives familiales).
- Les représentations, les imaginaires et la dimension performative (dans les médias, la mode, les arts visuels).
- L’écriture de l’histoire en tant qu’histoire des femmes en Islam

Les propositions, de 3 000 signes maximum, en italien, espagnol, anglais ou français, sont à envoyer accompagnées d’un CV à Silvia Bruzzi et Lucia Sorbera, avant le 15 novembre 2018.

Appel complet sur le site de la revue.