Croiser les dominations : des aspérités du terrain aux défis de l’interprétation

Publié le 26 juin par Institut du genre

AAC pour la journée d’étude pluridisciplinaire « Croiser les dominations : des aspérités du terrain aux défis de l’interprétation » organisée par le laboratoire junior Altérités, Marginalités, Catégorisations.

De Karl Marx à Pierre Bourdieu, en passant par Max Weber, l’analyse des rapports de domination est devenue un thème incontournable des sciences sociales.
Ces rapports de pouvoir sont saisis à travers des schèmes explicatifs sans cesse complexifiés. Ainsi, une grande partie des travaux contemporains mobilisent le triptyque « classe, genre, race » pour analyser les conditions de dominant·e·s et de dominé·e·s, afin d’affiner la caractérisation des rapports de force qui traversent le monde social.
Si l’étude des dominations irrigue l’ensemble des sciences sociales, ce sont précisément les rapports de domination imbriqués, tels qu’ils se manifestent au cours de l’enquête qualitative, qui retiendront notre attention lors de cette journée d’étude.

ENS de Lyon, 18 octobre 2019
Date limite d’envoi des propositions : 31 juillet

Appel complet