Analyses féministes des rapports de domination dans l’enseignement supérieur et la recherche

Publié le 3 octobre par Institut du genre

Les études de genre et sur les sexualités offrent indubitablement des outils pertinents pour analyser de façon critique les rapports de pouvoir et de domination ainsi que leur intersection, au-delà d’ailleurs de la question du genre et des sexualités. Toutefois, en tant que discipline et champ académique, elles ne sont pas épargnées par les violences, le harcèlement (sexuel ou non) et participent au travail de sélection et de reproduction sociale qui structure le champ académique. À cet égard, si elle est portée par les études de genre et sur les sexualités, notre approche n’en est pas moins réflexive vis-à-vis de ces dernières, et le projet de ce numéro émane également de nos propres expériences au sein de ce champ académique. Au-delà de nos questionnements et de nos parcours individuels, ce numéro est également porté par une réflexion collective, et pas toujours consensuelle, sur la façon dont ces enjeux de pouvoir et rapports de domination structurent notre travail en tant que revue.

Envoi des propositions avant le 19 novembre 2018.

Appel complet sur le site de la revue.